3 fintechs à suivre : Yomoni, Wesave et Nalo

Gestion collaborative ou en équipe

Ces dernières années, on constate l’émergence des robo-advisors en France, qui commencent d’ailleurs à mettre à mal le rôle des conseillers en gestion de patrimoine traditionnels. Parmi les leaders sur ce secteur, trois fintechs se démarquent par leurs services : Yomoni, Wesave et Nalo. Ceux qui cherchent à faire des investissements rentables auront raison de s’orienter vers l’un ou l’autre de ces robo-advisors pour faire croître efficacement leurs épargnes. Ces derniers vont en effet optimiser leur rendement en sélectionnant pour eux des produits financiers adaptés pour eux au moment de concevoir leur portefeuille d’investissement.

Yomoni

Yomoni se spécialise dans la gestion d’épargne en ligne depuis 2015. Elle propose à ses clients la gestion déléguée de leurs portefeuilles. Ces derniers vont donc laisser son équipe entièrement libre de gérer leurs épargnes. Ils n’auront plus à intervenir sur la gestion ni sur les arbitrages, car tout est géré par la plateforme.  Grâce à Yomoni, tous les particuliers peuvent aspirer à réaliser une épargne efficace et fructueuse sur le long terme. Les clients de la fintech pourront bénéficier de cette offre dans le cadre d’une assurance-vie, d’un compte-titre ou d’un PEA. Tous ceux qui possèdent une épargne égale ou supérieure à 1 000 € pourront profiter des services de Yomoni.

WeSave

WeSave est un autre robo-advisor évoluant sur le marché français, mais cette fois-ci dans le secteur du haut de gamme. Il se démarque également de Yomoni par son offre qui se cantonne uniquement à l’assurance-vie. Mais tout comme celle-ci, WeSave, qui a vu le jour en 2016, se spécialise également dans la gestion pilotée ou déléguée. Avec son offre 100 % digitale ainsi que des tarifs beaucoup plus abordables que ceux affichés par ses concurrents principaux, WeSave se positionne aujourd’hui en véritable leader dans la gestion d’épargne sous mandat en ligne.

Nalo

Besoin de conseils en investissements financiers ? Nalo, fintech fondée en 2017, mise sur des technologies innovantes pour aider ses clients à maximiser leurs épargnes. Elle continue toutefois de s’appuyer sur l’expertise de conseillers humains professionnels pour guider sa clientèle dans ses choix. Contrairement aux autres robo-advisors qui se basent sur des profils de risque pour la conception du portefeuille de leurs clients, Nalo se base, quant à elle, sur des projets, comme l’acquisition d’une maison, le financement des études des enfants ou la retraite pour leur proposer une allocation de leurs avoirs, qui pourra évoluer au fil du temps. Nalo propose également une offre à destination des clients fortunés.

 

Pour ces 3 fintechs (comparer sur robotadvisors.fr), les frais de gestion sont réduits considérablement. Elles mettent toutes à la disposition de leurs clients une interface ergonomique leur permettant de connaître l’évolution de leurs placements. Que l’on fasse appel à l’un ou l’autre de ces robo-advisors, on pourra toujours bénéficier de conseils avisés pour ses investissements. La seule différence réside dans leur stratégie de gestion. En effet, Nalo a opté pour une stratégie de gestion par projet tandis que WeSave et Yomoni ont tous deux adopté une gestion profilée sur leurs contrats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.